Utiliser des logiciels en classe

 Utilisation des logiciels

Un logiciel comme toute création est soumis à droit d'auteur, les concepteurs de logiciels peuvent donc vendre leur production ou choisir de la laisser à la libre disposition des usagers...Il existe différents types de logiciels :

Logiciel propriétaire

Pour utiliser un logiciel propriétaire, l'utilisateur doit posséder une licence d'exploitation de ce logiciel. La licence décrit les conditions d'utilisation et de diffusion d'un logiciel.

Il existe des licences par poste, des licences pour un nombre défini de poste, des licences réseaux, licences mixte, licence éducation...

Shareware, freeware, logiciel du domaine public

à côté de ce marché des logiciels propriétaire payants, il existe des alternatives :

Mais, dans aucun de ces cas, celui qui voudrait modifier ou améliorer ces logiciels ne le pourrait, car il n'a pas accès à leur « code source ».

Les logiciels libres (ou open source)

La possession du code source est obligatoire pour la compréhension du fonctionnement du programme et pour sa modification ; c'est sur cette notion que repose le logiciel libre.

Ainsi, un logiciel du domaine public n'est pas un logiciel libre, sauf si son auteur a diffusé publiquement et sans restriction le code source.

La marque "Reconnu d'intérêt pédagogique (RIP)

Le Ministère de l'Education Nationale a déposé à l'INPI la marque RIP. Cette marque est destinée à guider les enseignants dans le monde du multimédia pédagogique. Un logo permet d'identifier les logiciels et les créations multimédias qui, après évaluation par des enseignants et des spécialistes du domaine et par décision de la commission multimédia, répondent aux besoins et aux attentes du système éducatif.

Qu'est-ce que le piratage ?

On appelle "piratage de logiciels" la copie, la reproduction, l'utilisation ou la fabrication, sans autorisation, de produits logiciels protégés par les lois régissant les droits de la Propriété Intellectuelle (droits d'auteur), aussi connu comme "IP" (Intellectual Property).

Les logiciels téléchargés sans l'autorisation expresse de l'auteur sont considérés comme illégaux.

La copie de logiciel

Il s'agit d'un mode de reproduction illicite, qui consiste pour l'utilisateur final d'un logiciel acquis légitimement à en faire une ou des copies sur plusieurs ordinateurs sans l'accord du titulaire des droits et, le cas échéant, de le diffuser à l'intérieur ou à l'extérieur d'une société.

Une copie d'un logiciel sur un cédérom ou dvd rom à un seul exemplaire, à des fins de sauvegarde et à une utilisation personnelle est autorisée.

Il est en revanche strictement interdit pour le copiste :

Conseils 

Informez-vous au sujet de la politique d'équipement mise en œuvre dans votre établissement au niveau équipement logiciels. En fonction des produits utilisés, l'établissement doit être en mesure de fournir les licences des applications propriétaires.

Il est souhaitable de sensibiliser les élèves aux dangers du piratage ainsi qu'à l'Open Content qui est l'extension de l'Open Source, réservé aux logiciels, à tous types de contenus (musiques, vidéos,…).

 Ressources