Protection des mineurs

 Activités pédagogiques et Internet

Le cadrage des activités pédagogiques ayant recours à l'Internet repose sur trois aspects :

 La formation

L'aspect formatif lié a l'usage de l'internet doit être pris en charge par les équipes éducative dans le cadre de leurs enseignement en regard du B2I. Le domaine 3 du référentiel «adopter une attitude responsable» va permettre au niveau de l'école, du collège et du lycée de faire travailler et acquérir progressivement un certain nombre de compétences liées aux usages de l'informatique et de l'internet.
B2i : http://eduscol.education.fr/cid46073/b2i.html

Filtrage d'Internet : prise en charge par les établissements scolaires.

Le principe du filtrage permet de présenter des documents adaptés au profil de l'utilisateur. Dans un cadre scolaire, il va donc s'agir de bloquer l'accès à certain sites, mais également d'interdire certain mots clés utilisés dans les moteurs de recherche. Dans tous les cas, il faut savoir que la protection ne sera pas efficace à 100%.

Le filtrage au niveau du serveur mandataire, une solution a retenir en priorité

Le serveur mandataire ou «serveur proxy», centralise l'ensemble des accès aux ressources web de l'Internet en provenance des postes clients. Les postes clients s'adressent au serveur mandataire afin d'accéder à l'Internet et ne peuvent accéder au contenu que par son intermédiaire.
En tant qu'intermédiaire, le serveur mandataire peut donc décider si l'accès aux ressources demandées doit être accepté. L'ensemble des contenus, qu'ils s'agissent d'une page web, d'un site de bavardage, d'un site de courrier électronique, etc. sont analysés.

 le contrôle parental des FAI

A noter que depuis la signature d'un accord en novembre 2005 avec le ministère en charge de la famille, tous les fournisseurs d'accès internet (FAI) opérant en France proposent gratuitement à tout leurs abonnés un dispositif de contrôle parental. Tous les dispositifs sont paramétrables et offrent un profil "adolescents" (liste noire : liste de site interdits) et un profil "enfants" (liste blanche : liste de site autorisés). Un exemple :
http://www.free.fr/adsl/pages/informations-legales/protection-de-l-enfance.html#/le-filtrage-du-contenu-web

Le filtrage en local, sur le poste informatique par logiciel editeur

Il existe des logiciels de filtrage (ou contrôle parental) qu'il est possible d'installer directement sur un poste informatique. Selon les cas :

Dans tous les cas, c'est l'administrateur du poste qui devra gérer la solution de filtrage.
BabyGo et Takatrouver : deux moteurs de recherche dédié aux enfants dédié aux enfants http://www.babygo.fr/, http://www.takatrouver.net/

 

 Quelles solutions d'accès à internet et de filtrage dans l'académie de Lyon ?

Les écoles

Pour les écoles, les solutions d'accès à internet ne sont pas uniformes. Le RDRI (Réseau Départemental de Ressources Informatique) décrit sur sa page «protection internet» les différentes solutions mises en œuvre.

 


les collèges et lycée

Les collèges du Rhône, sont connectés au réseau ARI (Autoroutes Rhodaniennes de l'Information) et bénéficie des services ERASME et d'une solution de filtrage centralisée.
Les autres établissements sont raccordés au réseau Amplivia et bénéficient de la solution SLIS (Serveur Linux pour l'Internet Scolaire) comme serveur de communication Intranet / Internet. La maintenance de ces serveurs est réalisée à distance par les services du DRT

Surveillance de contenu

Le slis permet d'interdire l'accès à des sites au contenu répréhensible ou plus simplement de bloquer la publicité. Les sites filtrés sont classés par catégories (adultes, piratages, publicité, ...) modifiables à partir de l'interface Slis ; ainsi c'est l'établissement qui maitrise la politique de filtrage mise en place. C'est une recommandation forte du Ministère et une demande des parents comme des enseignants. Ces fonctions de filtrage d'URL sont mises à jour automatiquement dans l'établissement à partir d'une base de données de l'Université de Toulouse.

Liste noire nationale :http://cri.univ-tlse1.fr/blacklists/

 Signalement d'un site inapproprié ou injustement bloqué

Signalement

Selon les cas :

 si la solution de filtrage est basée sur la " liste noire " nationale, ce site doit être signalé à la cellule qui gère cette liste. Pour cela il suffit de compléter le formulaire disponible à l'adresse http://aiedu.education.fr ; un moteur d'analyse étudiera la page et décidera de son ajout ou de son retrait de la liste.
 si cette solution est basée sur une solution d'un éditeur, il faut alors utiliser les moyens mis à disposition par l'éditeur. Le site peut également être signalé à la cellule de gestion de la liste noire par le formulaire afin de l'ajouter ou de le retirer de la " liste noire " nationale.

Dans tous les cas, il est important de :

 avertir le chef d'établissement ou le directeur de l'incident
 transmettre toute demande d'ajout de sites à la " liste noire ". Le chef d'établissement pourra alors prendre la responsabilité de supprimer l'accès à un site et selon le degré de gravité et l'évolution de la situation, prévenir la cellule académique pour une prise en charge.
 communiquer à l'adresse générique de signalement au niveau académique : rssi@ac-lyon.fr

Site illégal en regard de la loi française

La loi oblige tout citoyen à signaler tout site Internet illégal découvert. Si une telle découverte a lieu dans le cadre pédagogique, la procédure à suivre est la suivante :

Pour en savoir plus : la page «Procédure d'urgence» du site EDUSCOL
http://eduscol.education.fr/cid57093/procedures_durgence.html