Amanita spissa

Amanita spissa / Amanite épaisse
 
        Sporée
Ordre : Agaricales
Genre : Amanita
Caractéristiques du genre : Chair fibreuse. Lames blanches libres. Pied facilement séparable du chapeau. Sporée blanche.
Présence d’un voile général et souvent d’un voile partiel.
Sporée : Blanche.
Chapeau
De 8 à 15 cm de diamètre. De gris à brun, couvert de reste de voile général en plaques ou en verrues. Marge non striée.
Chair
Blanche, ferme. Odeur faible de rave.
Hyménophore
Lames blanches ou grisâtres, libres.
Pied
Blanchâtre, strié dans la partie supérieure et chiné dans la partie inférieure. Base bulbeuse épaissie en forme de navet.
Anneau
Blanc, membraneux et strié de façon caractéristique, descendant (supère).
Volve
Presque nulle, souvent verruqueuse jeune, puis dite apprimée car très fragile.
Habitat
Sous conifères et feuillus. Sur sol acide.
Période de cueillette

Fin d’été à automne.
Confusions

Amanita battarrae / Amanite à cerne sombre ;
Amanita pantherina / Amanite panthère ;
Amanita rubescens / Amanite rougissante ;
Amanita submembranacea / Amanite à volve submembraneuse ;
Amanita vaginata / Amanite vaginée.

Comestibilité
Comestible sous condition.
Syndrome associé
Hémolytique : nausées, vomissement, hématurie, jusqu’à une insuffisance rénale et anémie si consommation importante.
Conduite à tenir
Traitement symptomatique, éventuellement hospitalisation.
 
Médias

Consulter Observer (Zoom) Observer (360°) Visionner
Anneau
Volve
Remarques :

Grands risques de confusions avec Amanita pantherina, donc à rejeter par principe de précaution.
Le dessus de l’anneau ne devient pas jaune-orangé à la soude contrairement à Amanita pantherina.
Dans les cas où la totalité du pied n’a pas été ramassée, ou si le voile partiel est dégradé, il peut être difficile de conclure.
Comme sa cousine Amanita rubescens, elle contient des hémolysines thermolabiles et hydrosolubles. Prendre la précaution de la blanchir dans de l’eau bouillante salée pendant 5 minutes. Jeter l’eau de cuisson et cuisiner selon votre goût.