Macrolepiota rhacodes

Macrolepiota rhacodes / Lépiote déguenillée
 
        Sporée
Ordre : Agaricales
Genre : Macrolepiota
Caractéristiques du genre : Chair fibreuse. Lames libres. Pied facilement séparable du chapeau. Sporée blanche. Présence
d’un voile partiel coulissant à maturité. Chapeau squamuleux. Très robuste.
Sporée : Blanche.
Chapeau
De 8 à 15 cm de diamètre. Couvert d’écailles très retroussées grises à beiges sur fond crème, presque laineux. Très charnu. Calotte discale étroite.
Chair
Blanche, rougissante à la blessure. Tendre dans le chapeau et fibreuse dans le pied. Odeur faible, saveur de noisette.
Hyménophore
Lames blanches, rougissantes au froissement. Fortement libres (collariées) et ventrues.
Pied
Blanc à roux, bruni à noircit en séchant. Lisse, creux, non chiné, légèrement strié cannelé. Se termine par un bulbe volumineux.
Anneau
Coloré de marron foncé sur la face inférieur. Complexe, double et descendant.
Volve
Sans
Habitat
Sous épicéas, surtout en lisière.
Période de cueillette

Juillet à octobre.
Confusions
Lepiota brunneoincarnata / Lépiote brun rose ;
Lepiota brunneolilacea / Lépiote brun lilas ;
Lepiota cristata / Lépiote crêtée ;
Lepiota helveola / Lépiote brune ;
Lepiota josserandii / Lépiote de Josserand ;
Macrolepiota procera / Lépiote élevée.
Comestibilité
Bon comestible.
 
Médias

Télécharger Observer (Zoom) Observer (360°)  Visionner
Hyménophore
Anneau
Remarques :

Quelques intoxications alimentaires non constantes et probablement dues à la consommation des variétés suivantes :
Var. bohemica plus grande et à squames brun rouge, orange à la blessure (à rejeter).
Var. venenata poussant dans les abords de décharge et dépotoirs (à rejeter).
Toutes les petites lépiotes dites rougissantes sont toxiques ou mortelles (moins de 10 cm).