Macrolepiota procera

Macrolepiota procera / Lépiote élevée (coulemelle-Saint Michel)
 
        Sporée
Ordre : Agaricales
Genre : Macrolepiota
Caractéristiques du genre : Chair fibreuse. Lames libres. Pied facilement séparable du chapeau. Sporée blanche. Présence
d’un voile partiel coulissant à maturité. Chapeau squamuleux. Très robuste.
Sporée : Blanche.
Chapeau
De 10 à 30 cm de diamètre. Mamelon central. Très charnu, fortement convexe puis étalé. Couvert de squames brun clair, sur fond pâle et presque lisse, très facilement détachables, concentriques.
Chair
Tendre dans le chapeau et fibreuse dans le pied. Immuable. Odeur faible, saveur de noisette jeune et de vieux pain en vieillissant.
Hyménophore
Lames blanches, fortement libres (collariées) et ventrues.
Pied
Elancé, creux, nettement chiné de brun sur fond clair. Bulbe basal fortement enterré.
Anneau
Double, complexe, coulissant.
Volve
Sans.
Habitat
Lisière des bois, clairières. Terrain siliceux, héliophile.
Période de cueillette

Juillet à octobre. (Saint Michel le 19 septembre)
Confusions
Lepiota brunneoincarnata / Lépiote brun rose ;
Lepiota brunneolilacea / Lépiote brun lilas ;
Lepiota cristata / Lépiote crêtée ;
Lepiota helveola / Lépiote brune ;
Lepiota josserandii / Lépiote de Josserand ;
Macrolepiota rhacodes / Lépiote déguenillée.
Comestibilité
Excellent comestible.
 
Médias

Télécharger Observer (Zoom) Observer (360°) Visionner
Hyménophore
Chapeau
Anneau
Remarques :

Ne prendre que les exemplaires jeunes avant que l’odeur ne change.
Rejeter le pied. Les chapeaux sont à cuisiner au gril ou panés comme des escalopes, dont ils ont le goût et la texture.
Toutes les petites lépiotes dites rougissantes sont toxiques ou mortelles (moins de 10 cm).