Amanita virosa

Amanita virosa / Amanite vireuse
 
        Sporée
Ordre : Agaricales
Genre : Amanita
Caractéristiques du genre : Chair fibreuse. Lames blanches libres. Pied facilement séparable du chapeau.
Sporée blanche. Présence d’un voile général et souvent d'un voile partiel.
Sporée : Blanche.
Chapeau
De 5 à 10 cm de diamètre. Blanc à crème pâle, convexe, conique puis campanulé. Ne s’étalant jamais complètement. Très souvent dissymétrique. Marge non striée.
Chair
Blanche. Odeur faible puis désagréable. Ne pas goûter.
Hyménophore
Lames blanches, libres, serrées
Pied
Blanc, surface laineuse et fibrilleuse sous l’anneau.
Anneau
Blanc. Membraneux, souvent oblique, vite déchiré. Descendant (supère).
Volve
Blanche, en sac, très fragile.
Habitat
Sous conifères, sur terrain acide et humide en montagne.
Période de cueillette

Eté et automne.
Confusions

Agaricus arvensis / Agaric des jachères ;
Agaricus campestris / Agaric champêtre ;
Agaricus xanthoderma / Agaric jaunissant ;
Amanita citrina var. alba / Amanite citrine blanche ;
Amanita phalloides var. alba / Amanite phalloïde blanche ;
Amanita verna / Amanite printanière ;
Leucoagaricus leucothites / Lépiote pudique ;
Limacella guttata / Limacelle tacheté ;
Tricholoma columbetta / Tricholome colombette.

Comestibilité
Mortel.
Syndrome associé
Phalloïdien : six à vingt quatre heures après l’ingestion
apparaissent vertiges et gênes respiratoires. Puis gastro-entérite
aiguë, rémission apparente et atteinte hépatique avec cytolyse.
Conduite à tenir
Réhydratation, lavage gastrique, respect des diarrhées, diurèse
aqueuse forcée, pénicilline G, N acétyl cystéine (précurseur du
glutathion) et épuration extra rénale si hépatite grave. Suivi
des enzymes hépatiques. Dosage des amanitines et des phallotoxines
possible par techniques radio-immunologiques.
 
Médias

Consulter Observer (Zoom) Observer (360°) Visionner
Hyménophore et anneau
Volve
Remarques :

Réaction orange à la potasse. Il faut avoir une vigilance constante lors du ramassage de champignon blancs dans les bois.
Dans tous les cas où la totalité du pied n’a pas été ramassé, il est difficile, voire impossible de conclure, car le voile partiel et général est caractéristique mais fragile.
La toxicité des champignons à amanitine est suffisante pour éliminer du panier tous les champignons en contact avec ceux-ci.