Amanita muscaria

Amanita muscaria / Amanite tue mouche
 
        Sporée
Ordre : Agaricales
Genre : Amanita
Caractéristiques du genre : Chair fibreuse. Lames blanches libres. Pied facilement séparable du chapeau. Sporée blanche.
Présence d’un voile général et souvent d’un voile partiel.
Sporée : Blanche.
Chapeau
De 8 à 20 cm de diamètre. Rouge vif à orangé couvert de flocons blancs comme neige, disparaissant avec la pluie.
D’abord globuleux, puis convexe, s’aplatit tardivement. Marge finement striée.
Chair
Blanche ou orangée pâle. Odeur pratiquement nulle.
Hyménophore
Lames blanches, libres, serrées.
Pied
Blanc, bulbeux.
Anneau
Blanc, membraneux et floconneux sur le pourtour. Vers le haut du pied, descendant (supère).
Volve
Blanche, floconneuse à verruqueuse.
Habitat
Sous feuillus (Bouleaux) et conifères, sur sol acide. Souvent même habitat que Boletus edulis / Cèpe de Bordeaux.
Période de cueillette

 De juin à octobre.
Confusions

Agaricus caesarea / Amanite des Césars

Comestibilité
Toxique.
Syndrome associé
Myco-atropinien : trois heures après ingestion apparaissent diarrhées profuses, vomissements, hypersalivation. Egalement, signes nerveux avec délire furieux et hallucinations.
Conduite à tenir
Compensation des pertes hydriques, soutenir le coeur et calmer les troubles psychiques.
 
Médias

Télécharger Observer (Zoom) Observer (360°) Visionner 
Anneau
Volve
Profil Anneau
Remarques :

Une variété formosa existe avec les verrues du chapeau, l’anneau et le bulbe teintés de jaune citron.
Connue de tous les ouvrages scolaires comme champignon mortel, il n’est cependant pas aussi toxique qu’Amanita pantherina même mortel comme Amanita phalloides.
Dans tous les cas où la totalité du pied n’a pas été ramassé, il est difficile, voire impossible de conclure, car le voile partiel et général est caractéristique mais fragile.
La toxicité des champignons à amanitine est suffisante pour éliminer du panier tous les champignons en contact avec ceux-ci.