Cortinarius orellanus

Cortinarius orellanus / Cortinaire couleur de rocou
(cortinaire des montagnes)
 
        Sporée
Ordre : Agaricales
Genre : Cortinarius
Caractéristiques du genre : Terricole. Chair fibreuse. Lames adnées, ou échancrées. Voile partiel cortiniforme parfois
fugace ou invisible.
Sporée : Brun rouille.
Chapeau
De 3 à 8 cm de diamètre. Mamelonné, peu charnu, sec et fibrilleux. Se fendille par temps sec.
Couleur roux orangé à fauve.
Chair
Jaune roussâtre, ferme. Odeur de rave, acidulée. Ne pas goûter.
Hyménophore
Lames jaune orangées à roux flamboyant à maturité. Reflets de couleur orange « au fond des lames ». Très espacées, ventrues et légèrement adnées.
Pied
Elancé et flexueux. Surface parcourue de fibrilles plus sombres.
Anneau
Cortine blanchâtre fugace.
Volve
Sans.
Habitat
Surtout bouleaux et chênes.
Période de cueillette



Eté et automne.
Confusions

Collybia fusipes / Collybie à pied en fuseau ;
Cortinarius sanguineus / Cortinaire sanguin ;
Laccaria lacata / Laccaire laqué ;
Rozites caperatus / Pholiote ridée.

Comestibilité
Mortel.
Syndrome associé
Cortinarien : 3 à 20 jours après ingestion. Soif intense,
sécheresse buccale, polyurie puis insuffisance rénale aigüe parfois mortelle.
Conduite à tenir
Rééquilibrage hydroélectrolytique, hémodialyse et éventuellement greffe rénale.
 
Médias

Télécharger Observer (Zoom) Observer (360°) Visionner
Hyménophore
 
 











 
Remarques :

Orellanus vient de Bixa orellana ou rocouyer. Arbuste tropical dont les graines servent à la préparation d’un colorant alimentaire : le rocou.
Attention à l’appellation cortinaire des montagnes car il se trouve en montagne aussi bien qu’en plaine.