Amanita phalloides

Amanita phalloides / Amanite phalloïde
 
        Sporée
Ordre : Agaricales
Genre : Amanita
Caractéristiques du genre : Chair fibreuse. Lames blanches libres. Pied facilement séparable du chapeau.
Sporée blanche. Présence d’un voile général et souvent d'un voile partiel.
Sporée : Blanche.
Chapeau
De 5 à 15 cm de diamètre. Convexe puis plat non mamelonné. Surface dépourvue de restes de voile général ni de flocons. Jaune verdâtre à olivâtre vergeté de fibrilles radiales plus foncées. Marge enroulée non striée.
Chair
Blanche, épaisse et tendre. Odeur soi-disant de rose fanée en vieillissant.
Ne pas goûter.
Hyménophore
Lames libres, serrées et blanches.
Pied
Blanc, bulbeux. Surface finement tigrée de chinures sub-concolores au chapeau
Anneau
Blanc, membraneux, strié, descendant (supère).
Volve
Blanche en sac, ample, membraneuse et persistante.
Habitat
Sous feuillus (chênes et châtaigniers), lisières.
Période de cueillette

 
Confusions

Agaricus sylvicola / Agaric sylvicole ;
Amanita battarrae / Amanite à cerne sombre ;
Amanita citrina / Amanite citrine ;
Amanita crocea / Amanite jaune ;
Amanita junquillea / Amanite jonquille ;
Amanita submembranacea / Amanite à volve submembraneuse ;
Amanita vaginata / Amanita vaginée ;
Russula cyanoxantha / Russule charbonnière ;
Russula virescens / Russule verdoyante ;
Tricholoma sejunctum / Tricholome disjoint.

Comestibilité
Mortel.
Syndrome associé
Phalloïdien : six à vingt quatre heures après l’ingestion apparaissent vertiges et gênes respiratoires. Puis gastro-entérite aiguë, rémission apparente et atteinte hépatique avec cytolyse.
Conduite à tenir
Réhydratation, lavage gastrique, respect des diarrhées, diurèse aqueuse forcée, pénicilline G, N acétyl cystéine (précurseur du glutathion) et épuration extra rénale si hépatite grave. Suivi des enzymes hépatiques. Dosage des amanitines et des phallotoxines possible par techniques radio-immunologiques.
 
Médias

Télécharger Observer (Zoom) Observer (360°) Visionner
Anneau
Volve
Remarques :

Espèce responsable de 90% des empoisonnements mortels.
Extrêmement abondant lors d'années pluvieuses.
Il existe la variété alba avec un chapeau entièrement blanc et la variété decipiens , blanche, avec réaction orange à la potasse.
Dose toxique : 1 champignon pour un adulte, ¼ de chapeau pour un enfant.
Dans tous les cas où la totalité du pied n’a pas été ramassé, il est difficile, voire impossible de conclure, car le voile général est caractéristique mais parfois absent.
La toxicité des champignons à amanitine est suffisante pour éliminer du panier tous les champignons en contact avec ceux-ci.